Théâtre

Landline

XOSECRET

Nous avons eu la curieuse sensation d’être seuls ensemble

Créée par Adrienne Wong et Dustin Harvey, LANDLINE est une performance qui se déroule simultanément dans deux endroits différents. Les participants déambulent dans les rues de la ville avec un audioguide tout en échangeant par messages textes avec un inconnu localisé dans une ville différente. Tous deux sont à la fois public et interprète impliqués dans un jeu de rencontre improbable. À l’aide de téléphones intelligents, le public est invité à jouer le double rôle de voyeur et de complice dans une visite autoguidée et expérientielle de la ville. Le projet se déroule essentiellement dans l’espace public, au cœur de la ville, où le paysage urbain devient la toile de fond de la relation naissante entre deux inconnus.

Le récit

LANDLINE s’inspire en grande partie du jeu situationniste un « rendez-vous possible », une rencontre accidentelle dans un espace public. Dans un « rendez-vous possible », vous téléphonez à quelqu’un qui vous indique un lieu aléatoire où vous rencontrerez un inconnu. À votre arrivée, vous attendez que la personne se présente. La nature de cette attente modifie votre perception et votre interaction avec l’espace dans lequel vous vous situez. Un « rendez-vous possible » incarne une métaphore élaborée, suggérant qu’une connexion profonde et intime est, d’une certaine manière, similaire à la rencontre théâtrale.

Les membres du public / participants se présentent à un point de départ où ils reçoivent un iPod et un casque d’écoute. Chaque iPod est synchronisé grâce à un compte à rebours en temps réel à travers une conversation vidéo. Une fois synchronisé, l’audio est diffusé simultanément sur les deux casques. La piste audio contient un ensemble d’instructions exhortant les participants à déambuler dans la ville, tout en  évoquant l’autre lieu à des milliers de kilomètres. L’audioguide les encourage à dénicher les espaces qui deviendront la toile de fond des scènes, et les invite à envoyer des histoires et des souvenirs par messages texte au numéro qui leur a été donné au début de l’activité. Le téléphone cellulaire du participant agit comme un pont entre les deux villes. Quand vient le moment de l’interaction, d’échanger des messages textes, la piste audio invite les auditeurs à engager un contact via leur téléphone, et s’adapte au temps de réponse. Les participants sont encouragés à explorer les lieux de leur choix pour les scènes, aucun guide ou carte n’est donc nécessaire. Un message texte entrant amorce l’échange, et les deux inconnus entament un dialogue.

Finalement, les spectateurs sont guidés au quartier général de leur propre ville, où ils trouvent une table pour deux personnes. Ils s’assoient et découvrent enfin le visage de l’inconnu via conversation vidéo. Dans un dernier mouvement, la ville disparaît, laissant deux individus – à la fois interprète et public – dans un simple, mais surprenant, moment d’intimité théâtrale. Le succès de cet instant final dépend de la capacité du participant à surmonter la distance et à humaniser l’autre, là où la technologie permet de rapprocher les gens ici et maintenant.

En mettant en scène une séquence d’évènements soigneusement chorégraphiés, ce projet encourage les individus à flâner ensemble dans un espace imaginaire, alors que les villes réelles se meuvent autour d’eux, sans les remarquer.

LANDLINE évoque la notion d’expérience partagée dans le but d’amener les gens à découvrir les similarités et les différences des uns et des autres, et à percevoir la participation comme un élément essentiel de la citoyenneté du monde. Inspirée de l’idée ludique de la dérive urbaine, l’expérience partagée par deux individus rend la ville vivante grâce à la mobilisation publique. Cette notion est particulièrement importante pour le théâtre aujourd’hui, car elle met en exergue la responsabilité et l’inclusion, des principes qui touchent les spectateurs sur le plan personnel.


Les traces

Landline et la mobilité urbaine

Les plans de deux villes partenaires sont placés dos-à-dos sur une carte recto-verso qui est distribuée à chaque participant au début de l’expérience. Le point de départ pour chacun est au centre et le cercle représente une distance approximative de 10 minutes de marche. Les participants peuvent choisir de suivre une route sur la carte, sur le plan de l'une ou l’autre des villes, ou tout simplement ignorer la carte et improviser un trajet.

Cartes de Toronto, Reykjavik, Hamilton, St. John et Whitehorse dessinées à la main par Colleen MacIsaac.

Carte d'identité

XOSECRET

XOSECRET

XOSECRET (Secret Theatre, Halifax) est une initiative axée sur l’exploration des processus qui répondent et intègrent la technologie du quotidien, remplaçant délibérément les acteurs par des membres de l’auditoire, et réimaginant ce qui définit la performance publique. XOSECRET ne cherche pas uniquement la participation du public. À travers des interventions réfléchies et divertissantes, il vise à donner aux gens le sentiment d’être au cœur de l’expérience.

xosecret.org


Adrienne Wong

Adrienne propose au public de nouer des liens avec les espaces et les individus qui les entourent en « re-voyant » le familier et en ré-imaginant le quotidien. Ses créations incluent une série de pièces audio liées à des sites spécifiques (PodPlays), un spectacle participatif jeune public sur la thématique de la planification urbaine (Me On The Map), et un Facebook analogique en temps réel (PlaceBook). Elle est architecte numérique et corédactrice au CdnTimes au SpiderWebShow.ca. Adrienne vit et travaille à Ottawa, Canada. 

adriennewong.ca


Dustin Harvey

Le travail de Dustin s’est développé en rassemblant une myriade d’individus et de lieux, présents, passés et à venir. À travers l’exploration sur le terrain et la manipulation des arts médiatiques, Dustin provoque des moments évocateurs qui proposent de nouvelles alternatives pour être ensemble, tout en jetant une lumière éphémère sur la manière dont nous nous sommes éloignés les uns des autres. Chacune de ses productions consiste à susciter des expériences significatives, partagées, réfléchies, intimes et éphémères.

dustinharvey.com

Partage

Coproduction et codiffusion

Produit par XOSECRET (Secret Theatre, Halifax)

Le projet a été développé avec le soutien du Neworld Theatre et du Secret Theatre en collaboration avec le Centre national des Arts à Ottawa.

Remerciements

Nous remercions sincèrement les conservateurs et les diffuseurs qui ont présenté cette œuvre au Pays de Galles, en Écosse, en Islande, et à travers le Canada. Nous remercions également nos familles.

Crédits de l'œuvre

Conception Adrienne Wong et Dustin Harvey
Ingénieur sonore Shawn Bisson
Musique Brian Riley 
Conception cartographique Colleen MacIsaac littlefoible.net

Vidéo

Millefore Clarkes
onethousandflowers.tv

Photos

Événement Mel Hattie ( melhadtea.com ), Millefore Clarkes

Portraits Adrienne Wong © Matt Reznek, Dustin Harvey © Mel Hattie

Suivez les lignes de désir

Utilisez un casque d'écoute